La transition énergétique ne se fera pas toute seule….

contradiction-TE
Depuis que je dirige Planète OUI, je conduis une équipe de résistants qui a osé croire que la France pouvait être encore une terre de croissance… Bref, une équipe qui a juste osé, sur le sol français, créer une entreprise, dans le cadre de l’ouverture du marché de l’énergie, à la veille de la transition énergétique. Utopique ? NON !
Il n’est pas plus français que de s’attaquer à l’impossible !

Notre jeune entreprise, ou « start up » en bon français, est créée depuis 7 ans et est en charge aujourd’hui de la fourniture d’électricité de près de 20 000 clients. En avançant ensemble contre le monopole de la pensée unique, nos clients nous permettent de créer des emplois, d’investir dans la recherche et d’innover sur l’intelligence électrique !

Malgré cela, Planète OUI est une formidable aventure qui est sur le point de s’engluer dans les incertitudes de nos partenaires qui ne semble plus ni croire ni espérer dans la création d’entreprise. Banques, investisseurs, associations environnementales, tous nous ont dit combien ils étaient près à nous suivre… un jour, peut-être… quand la croissance sera de retour… quand le contexte réglementaire sera moins lourd… quand l’avenir sera moins incertain… Face à cette morosité ambiante, ensemble, nous pouvons relever le défi de l’alternative électrique française !

Nos dirigeants ne sont malheureusement pas en reste… C’est pourquoi je salue l’esprit du nouveau texte de Loi de Ségolène Royale sur la transition énergétique. Enfin un peu de positif !!

Mais alors, pourquoi tant de silence sur ceux qui depuis de longue date combattent avec énergie la politique mono-nucléaire française ?
La concurrence n’est – elle donc pas compatible avec cette transition ?
Est-ce EDF qui sera en charge de la mettre en place ?
Voulons nous sérieusement confier au numéro 1 mondial du nucléaire le développement de la production renouvelable en France ?

La transition énergétique a besoin de toute les énergies ! Celle des PME comme des grandes entreprises.

La France est une terre de rassemblement !

Face aux sceptiques, faisons de la France une terre de croissance pour la transition énergétique et démontrons ensemble qu’il n’est nul besoin de s’abandonner au ex-monopoles pour créer et innover !

 

Share Button
Tags: